Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 12:38

 

Hello !!

 

Bien bien bien, je savais qu'en partant avec le Fujin (le 2 roues couché) monter des cols, ça n'allait pas être facile, même avec une cassette de montagne et un triple plateau... Effectivement, ce fut dur et même à s'en dégoûter... Bon, j'avais aussi emmené le tricycle pour me remonter le moral. =)

 

Bilan des courses :

 

Lundi 30 juillet - 167km - c'est toujours le 1er jour qu'il faut se rincer.

Départ à 9h du matin : Col du Télégraphe (1566m) préambule au long Col du Galibier (2642m) pour redescendre sur l'autre versant et remonter par l'interminable, chaud, cauchemardesque Col du Glandon (1924m), ponctué de passages vraiment très raides où j'étais scotché à la pente à 6 km/h en limite d'équilibre...

Quelques photos :

 

30072012595Juste après Valloire... Le Galibier est caché au fond vers la droite, dans plus de 15 km.

 

Plan LachatPendant la montée du Galibier, le Plan Lachat avec ses petites cahutes, moment de "repos" juste avant de gros passage à flanc de montagne à plus de 10%.

  COL GALIBIERLe passage du col, 2km plus loin, si si, au milieu de l'image pour passer vers l'autre versant, entre les 2 pans qui remontent... C'est là-haut !!

 

Montée GalibierPris par un photographe professionnel à 1 km du passage du col...

 

01-Col du Galibier

L'arrivée, enfin, y'a du vent et il ne fait pas très chaud... Faut pas que je tarde à me couvrir...

 


Col du Glandon

Le soir, en remontant par l'autre côté, par le Glandon, interminable, des passages à 11-12%... Arrivé là-haut vers 19h... plus un chat et le soleil qui se cache derrière les cîmes. Je casse un rayon dans la descente et mon freinage chauffe et est inefficace. Vu les épingles et les pourcentages dans cette portion, j'ai peur... Il restera 30 km à effectuer dans la vallée pour rejoindre Saint Michel de Maurienne sur la Nationale qui rejoint l'Italie.

 

02-Réparation Roue AV

Le lendemain, réparation de mon rayon cassé, j'ai juste ce qu'il faut mais il faut que je désosse toute ma roue AV.

 

Mercredi 1er août : L'iseran

J'ai déménagé de camping pour m'approcher de cette ascension... Je me voyais mal faire les 75 kilomètres d'approche du col avec la circulation et le nombre de faux-plats montants... Déjà, avant même les premiers coups de pédale, j'ai pas envie d'y aller...

Bivouac à Lanslebourg et premiers tours de roues... Confirmation : j'ai vraiment pas envie... J'ai peur mais j'y vais quand même : côte à plus de 8% dès le début et route défoncée : ça fait plaisir...

Après 20km d'approche, le réel départ du col de l'Iseran, au village de Bonneval-sur-Arc : décor lunaire, rocailleux par endroits : le Parc naturel de la Vanoise... Impressionnant, majestueux, gigantesque... Mais je ne profite pas vraiment du paysage du fait de devoir tenir l'équilibre sur mon vélo...

 

03-Iseran

01082012611

Arrivé au bout mais sans grande satisfaction, sauf celle d'avoir fait un haut lieu du cyclisme et la plus haute route de France...

A la fin de la descente où j'atteinds souvent les 60-70km/h, je me rends compte d'une hernie sur mon pneu AV que j'avais mal remonté... Si ça avait éclaté, on m'aurait retrouvé à manger des pissenlits par la racine... =)

 

Iseran

Au sommet du col...

 

01082012616

Un des paysages grandissimes dans la descente... Les sommets enneigés semblent si éloignés et si proches du bout des doigts...

 

 

Vendredi 3 août : fini le 2 roues, vive le tricycle...

Camping à Saint Jean de Maurienne, patrie de l'Opinel...

 

Et je m'en vais escalader la Croix de fer, antichambre du Glandon que je descendrai.

Soleil de plomb, 32°C, coincé le long de parois rocheuses à 5,5 km/h... Je n'avance pas vite mais je profite des paysages... Je pars vers 11h et arrive au sommet, 29 km plus loin vers 16h... C'est long mais c'est bon, m'offrant même un dernier kilomètres à 8km/h (une vraie fusée) pour griller une cycliste (pas de galanterie en montagne !! =) )

Et je m'offre une descente de folie vers le Glandon que je redescends sans m'y arrêter... Séance de pilotage avec l'arrière qui chasse à gauche ou à droite suivant mes coups de frein !!! Quel pied monumental !!!! =) Mais pas plus de 70km/h dans une ligne droite... =(

 

04-Croix de ferUn de plus !! La croix de fer !

 

 

Samedi 4 août : Fini le vélo, du crapahutage à pattes !

J'ai jamais fait de randonnée à pied... J'ai juste des baskets, mon sac à dos, mon appareil photo et mon trépied... Je m'en vais faire un circuit que j'ai repéré dans un magazine... 720m de dénivelé et 4h30 de marche prévu... Comme je me suis trompé de chemin un certain nombre de fois (pas vu les tracés sur les pierres), j'ai dû mettre 5h30 et je me suis foulé 2 fois la cheville... J'avais les genoux et les cuisses en compote...

Mais quel plaisir d'être au calme sans bruit de voiture, sans gaz d'échappement...

 

05-Lac Noir

Le Lac Noir à 2000m d'altitude... J'ai trouvé que je l'avais assez mérité...

 

Vacances trop courtes...

Si j'avais un mois complet, c'est en vélo que j'y serais parti, à l'assaut des Alpes, armé de mon barda de camping... Certaines destinations doivent se mériter... Prendre pleinement conscience des distances, se sentir libre, voyager au rythme de l'humain et de la nature... Ca me manque... C'est ainsi...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand - dans ALPES 2012
commenter cet article

commentaires

Pauline 30/08/2012 14:04

Ah bah, que dire, si ce n'est que t'es toujours aussi taré ! Bravo le sportif, je suis essoufflée rien qu'à te lire. Tous ces grandioses paysages donnent envie mais en voiture ! J'espère que la
reprise est bonne et que tu pètes la forme après ça.
A plus, bises

Presentation

  • : Le blog de Bertrand
  • Le blog de Bertrand
  • : Récits de vélo couché sur les épreuves longues distances... Des liens vers des photos de vacances, paysages... Quelques astuces pour le montage de roue de vélo...
  • Contact

Le Moi

  • Bertrand
  • Amateur de vélo couché depuis mon premier Paris-Brest-Paris, d'abord en trike puis en 2 roues couché... pour le confort, pour la différence...
  • Amateur de vélo couché depuis mon premier Paris-Brest-Paris, d'abord en trike puis en 2 roues couché... pour le confort, pour la différence...

Recherche

Liens