Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 21:18

Ma première sortie solo de l'année "programmée" ce dimanche 18 avril 2011...

Un 300 bornes, j'espèrais...

Comme d'hab, rien de trop planifié, juste qu'il fallait que je parte contre le vent annoncé, à l'Est, juste qu'il fallait que je me lève de bonne heure... Mettons : réveil à 4h...

 

Je n'ai rien compris à la sonnerie... Bon, ça me fait toujours autant de peine de me lever... 30 minutes pour ça, plus le temps de me préparer à manger : encore du chocolat chaud avec du pain grillé et de la confiture. Pas de pâtes ce matin. J'ai un peu l'impression de prendre ce 300 bornes à la légère. J'ai confiance en ma forme physique actuelle mais quand même...

J'embarque du pain d'épices, 2 barres de céréales, de l'eau dans laquelle j'ai mis un peu de maltodextrine (périmée, je crois)... De la grosse arrache... Et je me penche sur ma carte des Pays-de-Loire, au moins pour savoir vers quelle route je pars. =)

Bon, aller jusqu'à Pouancé (49) par une route que je connais déjà et on verra ensuite...

Départ à 5h40 pour une grosse heure d'obscurité. Ca caille : 2°C au thermomètre de Fay... Je pars avec la lune orangée qui se couche.

Traditionnels problèmes de digestion m'obligeant à une grosse pause technique 20km plus loin...

Peu de monde sur la route. I'm a lonely bentrider in the night.

Le temps passe... Le jour se lève, la nuit pâlit, les chasseurs et les chiens ont faim-aim-aim...

Soleil rouge à l'horizon en direction de la Meilleraye-de-Bretagne...

Et j'ôte des épaisseurs au fur et à mesure...

 

Enfin, 80km plus loin, Pouancé où je succombe à une boulangerie avec un flan et un pain aux raisins !!! Délicieux !!

 

Et je repars en direction de la Mayenne. Le vent d'Est se lève. Je reprends des petites départementales tranquilles mais aux revêtements souvent granuleux et désagréables, puis oblique au sud-est vers Segré, Le lion d'Angers. Les routes du haut-Anjou ne sont pas toujours très bonnes mais le décor y est parfois magnifique : on tombe par hasard sur des châteaux sur une route étroite aux talus verdoyants... (Grez-Neuville, à voir !!) Des parfums de Normandie sous le soleil.

Puis Angers par les routes de la fin du brevet de 200 de la semaine dernière et je me perds un peu dans la ville pour me retrouver grâce à ma carte, mon incroyable sens de l'orientation (et mon portable - GPS =) ), à Bouchemaine où je prends une bonne pause pain d'épices en bord de Maine. Le vent souffle fort maintenant mais je vais l'avoir majoritairement de dos jusqu'à la fin.

Il ne faut pas trop que je traîne, il me reste encore 140-150 km à faire et les côteaux du Layon m'attendent. Je fais des tours et détours dans le vignoble parfois avec de bonnes bosses mais rien d'infranchissable. Tant mieux car mon dérailleur arrière me joue des tours et mes pignons sautent sur mes plus petits braquets. Il va être temps de changer tout ça, ça s'use !!

Les routes deviennent plus roulantes, plus plates et avec le vent de dos, ce n'est pas rare de rouler à plus de 35-40 km/h. Le soleil chauffe et je vois déjà mes épaules et mes jambes avec de gros coups de soleil... Si seulement je n'avais pas oublié ma crême solaire !! Les jambes répondent toujours sans forcer plus que ça.

Les kilomètres s'enchaînent et je rejoins les routes que je connais. les pieds me chauffent et mes tendinites aux tendons d'Achille reviennent. Il me faut faire des pauses pour soulager un peu ça...

Le Pallet, St Sébastien sur Loire, Nantes... La barre du 300 est passée et je fais tous les démarrages à fond à chaque feu. J'ai l'impression de me prendre tous les feux  au rouge... Grisant, les crampes ne viennent pas et je fais mon rigolo, une main derrière la tête, couché sur mon hamac roulant...Ca fait ou marrer ou s'énerver les automobilistes... C'est selon.

La température commence à diminuer un peu. Je suis ivre de fatigue et dans les vap' de l'endorphine...J'arrive chez moi, à Fay, vers 20h00, pas mécontent mais un peu cramé...

 

319 km au compteur, 11h52min de roulage, Vmax à 62km/h seulement... un peu plus de 1500m de dénivelée selon Openrunner, donc assez plat dans l'ensemble..

66 kg en arrivant chez moi alors que j'en faisais 69 ce matin au lever... Hydratation et alimentation à revoir donc...

Et des gros coups de soleil (et une belle marque de lunettes en prime) =).

 

17-04-2011Lien openrunner : http://www.openrunner.com/index.php?id=923053

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand - dans BREVETS
commenter cet article

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Bertrand
  • Le blog de Bertrand
  • : Récits de vélo couché sur les épreuves longues distances... Des liens vers des photos de vacances, paysages... Quelques astuces pour le montage de roue de vélo...
  • Contact

Le Moi

  • Bertrand
  • Amateur de vélo couché depuis mon premier Paris-Brest-Paris, d'abord en trike puis en 2 roues couché... pour le confort, pour la différence...
  • Amateur de vélo couché depuis mon premier Paris-Brest-Paris, d'abord en trike puis en 2 roues couché... pour le confort, pour la différence...

Recherche

Liens